Montréal: Ascendance

Chapitre 5: Trop de rouge dans notre boulier (2ème session)

Où l'on voit l'effet d'excrément à proximité de ventilateurs

Michel reçoit un colis par messager. Le paquet comporte une lettre:
« Messieurs,
Le plaisir de votre présence nous est impératif, le 4 juin 2006, sur les marches menant à l’Oratoire St-Joseph. Présentez-vous à l’heure exacte suivant le coucher du soleil. Vous trouverez sûrement le mystère de cette carte de visite des plus intriguantes.
B. M. »

…ainsi qu’un masque endommagé enveloppé dans du papier brun. Le masque, rappelant Rosarien, porte une note disant qu’il a été laissé comme carte de visite sur le pied de porte d’un Sénateur.

La Coterie s’entend pour rencontrer Black Magdalene à l’Oratoire. Sans cérémonie, elle leur fournit un dossier par rapport à des ventrues tentant de faire infiltrer des Kindred à Montréal par voie maritime afin de venger la perte de Rosarien et Vito. Black Magdalene, toujours en charge des opérations policières, veut mettre la Coterie à profit comme force de frappe secrète.

Sur place, dans un petit port industriel de Beauharnois, les vampires détournent de main de maître la sécurité pour investir le navire qui transporte ces Kindred. Sur le pont et ensuite dans la cale, les vampires croisent des dépouilles de marins habillement éviscérés. À l’étage inférieur, ils sont stupéfaits de voir Grant MacDonald tourner un coin et s’immobiliser devant eux, maniant deux poignards maculés de sang.

L’aîné Gangrel s’arrête, écoute attentivement. Michel, doué lui aussi, fait de même… et ressent une détonation sourde sous ses pieds.
Immédiatement, Grant MacDonald s’adresse aux jeunes vampires: “Courrez!”

De peine et de misère, Armand et Michel parviennent à retrouver la terre ferme. Raoul et Chet sont moins chanceux, et sont éjectés violemment du navire lorsque celui-ci explose soudainement. Grièvement blessés mais en vie, la Coterie se réunie pour faire le point. Ils songent capitaliser sur la (fausse) disparition de Raoul, et s’entretiennent avec Grant MacDonald.

L’Aîné est peu bavard, mais confirme les suspicions des Kindred: il serait peu probable que Black Magdalene veuille envoyer la Coterie dans un piège. Grant ne révèle pas ses raisons pour être sur place, mais avise les vampires de retrouver la Sénatrice.

Avec un peu de machinations, Armand, Michel et Chet parviennent à négocier un entretien privé avec la Sénatrice Nosferatu via Riley. Bien qu’elle est au courant de l’attentat, elle confirme ne pas avoir été la personne à piéger les Néonates. Toutefois, elle invoque une dette qui lui est dûe par Riley pour détecter des impressions. Suivant un moment, Riley, dans un rare instant de rage, détruit le masque et s’exclame, “Cohen. C’était Yitzahk Cohen!”

La Coterie est ensuite rencontrée par Gratien Laporte. Son Childe, Orin, étant un des gros brasseurs dans le monde interlope, pourrait retracer d’où provenait les explosifs ayant servis comme piège. Ils acceptent de se rencontrer à son plus récent lieu de prédilection, un casino clandestin dans le Sud-Ouest. Orin, flanqué de ses deux nouvelles Goules, Trevor St-Gelais et William Vargas, accueille froidement la Coterie.

Les négociations se font difficilement, arbitrées par le Constable, jusqu’à ce que les lumières s’éteignent soudainement, autant dans le lounge réservé aux Kindred que dans les bureaux et le casino. Lorsque des cris se font entendre à l’étage inférieur, Armand descend, suivi du morne St-Gelais. C’est alors que deux mystérieux êtres, peut-être vampiriques, s’en prennent aux gens sur place. L’action combinée de Michel, Chet et Gratien vient à bout d’un des assaillants. Armand, lui, brave l’inconnu et parvient à ouvrir les portes dans la noirceur la plus totale pour permettre aux gens de fuir. À sa surprise, la seule lueur de l’extérieur est suffisante pour inciter un cri horreur et causer la fuite d’une des créatures, mais celle-ci trouve quand même le moment d’éviscérer Trevor St-Gelais avant de fuir à travers un drain d’échappement dans la cave du vieil édifice.

Pendant que ceci se résout, une troisième créature fait éruption de nulle part dans le bureau d’Orin. Alors que tous qui y sont placardés sont sous l’emprise d’une crainte effroyable, la créature grogne et siffle d’une façon désarmante, plonge la main dans une des filières du bureau, et disparaît sous les yeux des Kindred après y avoir retiré un épais dossier.

L’heure est à la récapitulation. Les vampires présents sont tous en accord de n’avoir jamais été confronté à une telle présence auparavant. Bien qu’il semblait là de vampires, aucun d’entre eux ne manifestait l’aura de la Bête, chose que Raoul parvient quand même à expliquer. Tandis qu’Armand parvient de peine et de misère à sauver Trevor St-Gelais d’une mort atroce, Gratien Laporte, lui, passe au peine fin les items qui ont été laissés lorsqu’il a achevé la créature de nature vampirique.

Le Constable produit alors une vieux sarrau médical, ainsi qu’une carte d’identification de l’hôpital Royal-Victoria. Armand est le premier à briser le silence qui s’installe alors:

“Royal-Victoria…. c’est pas le domaine de Roland Riopelle, ça?!”

  • * *

Vous avez été écoeurant, les gars! Armand qui part tout seul dans la noirceur, il fallait du guts! Et oui, je sais qu’un test extended de Wits + Athletics, c’est tough. Comme quoi que des XPs ça sert partout!

Parlant XP… +4 pour tous, +1 pour notre hôte Hugo!

Comments

Nice Chris!

Mais je me dis… aussi “bâton dans le cul” que Orin (et par extension Gélinas) peut être (pour un Ventrue), il réalise au moins qu’on lui a sauvé les fesses en tabaslack, i.e. que si on avait pas été là rien n’est moins sur qu’il se soit sorti de là autrement qu’en torpeur…

Mais on ROCK! Maintenant pour faire face à des expériences génético-mystico-vampiriques freaks… :D

 

Effectivement, votre présence a aidé un bon brin. L’altruisme d’Armand a aussi aidé en viarge à chasser les bibittes. Qui l’aurait cru?!

Alors oui, vous avez scoré des points. D’un autre côté, on dirait que les bibittes étaient pas là pour s’en prendre directement à vous ou eux… C’était quoi, ce maudit dossier? ;)

ChrisMajor ChrisMajor

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.