Montréal: Ascendance

Sans Foi ni loi: Session #1

Suivant un exposé détaillé des événements récents, la Coterie décide d’aller voir Tracks pour essayer de voir qui le suit, et se gagner du capital de sympatie auprès de Mychoo, une des Sénatrices.
Tracks, se terrant chez lui par crainte, dévoile qu’il a reçu une mallette, déposée chez lui, et que le tout n’apparait pas sur ses caméras de sécurité. Ne sachant pas de quoi il pourrait s’agir, ils l’ouvrent et y retrouvent :
a. Le Sanctuaire secret du Seigneur
b. Le penthouse secret de Rosarien
c. Une carte soulignant un repaire quelconque dans l’est de la ville
d. Un diagramme impliquant fortement Mastif dans la mort d’un ArchitecteVentrue du nom de Joseph Desgroseillers dans les années 80
e. Un dossier contenant une liste de noms ciblés par « L’Oeil » pour infiltrer le Temple.
f. Une copie des états financiers (audit) d’une corporation sous le nom de « Héritage/Legacy Fond de Développement Privé Inc. »

Avant que le Constable n’arrive, Michel et Armand s’enfuient avec la mallette pour inspecter son contenu, avec peu de succès. Raoul et Elvis filent Tracks pour tenter de découvrir qui le suit, sans succès aussi.

Dans tous les documents, les personnages décident d’inspecter l’endroit sur la carte. Ils y rencontrent Grant MacDonald, qui leur partage certaines informations :
Evangeline : « Je connais cette Nosferatu. Elle menace le Domaine car elle en veut personnellement contre McIntyre. Certains voudraient voir la mort du Seigneur pour avoir attiré un tel danger. Évangeline détruirait tout Kindred de Montréal sans aucune hésitation pour avoir sa vengeance. Même McIntyre n’est pas aussi répréhensible. »
McIntyre : « Le Seigneur protège la ville contre beaucoup de menaces. Je le sers en son absence car personne d’autre n’a la force de corps et de caractère nécessaire pour prendre les décisions difficiles. »
L’œil : « Cet ordre n’existe plus. C’était une erreur qui va se terminer dans le sang et les cendres. »
Rosarien : « Le Kindred le plus hystérique, désillusionné et dérangé de Montréal. Sa richesse et son panache cache le plus dépravé des mégalomanes. Vous ne pouvez rien contre lui. Si Rosarien jette son dévolu sur vous, courez. »
Mastif : « Un chien mal élevé mordra la main de son maître. Ce n’est qu’une question de temps. »
Le Sénat : « Une très bonne idée… à l’époque. Mais certains ont des mémoires très, très longues. Et vous, les plus jeunes, serez au centre de ce conflit. »
La mallette : « Ces informations sont au cœur de ce qui oppose Rosarien et Adrien au Seigneur. Si cette information est arrivée jusqu’à vous, c’est que quelqu’un s’est vu prêt à trahir leur cause. Prenez garde; vous êtes des hommes marqués maintenant. »

Suivant la visite chez Grant, les vampires décident de revisiter Tracks. Celui-ci n’est pas chez lui, mais quatre hommes se sont introduits de force chez lui et recherche quelque chose. Furtivement, Raoul tranche la gorge d’un des hommes, et Elvis en met complètement K.O. un deuxième. Rapidement, les vampires auront blessés grièvement un troisième, et maitrisé le dernier pour le questionner.

Ils apprennent que ces hommes sont des professionnels de la sécurité qui bossent régulièrement pour un M. Lebeau, engagés par l’entremise d’un homme du nom de Rénald Malouin. Ces hommes font des travaux d’escortes, de rapatriement, de protection, et quelques fois des travaux moins légaux. Ils ont des femmes, des enfants, et sont très bien payés par le biais d’une agence spécialisée ayant son siège social sur la Transcanadienne.

Entretemps, Armand arrive à faire retarder la police, et les collègues nettoient le loft. Ils avisent Tracks de se terrer, et Raoul lui offre de revenir chez lui. Ayant un corps à se débarrasser, Armand contacte son mentor, qui lui avise d’en disposer dans un conteneur noir et jaune rue Des Seigneurs, auprès du canal Lachine. Sous les protestations de Michel, ils abandonneront les blessés à un hôpital quelconque, tandis qu’un dernier, sous les charmes de Michel, restera parmi eux. À leur arrivée à l’église de Raoul, tout est rentré dans l’ordre, mais Tracks manque à l’appel.

XP: 5 (6 pour Hugo)

Comments

ChrisMajor ChrisMajor

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.