Montréal: Ascendance

Épilogue #2 - Les années qui suivent

Suivi des acteurs principaux

Dans l’année qui suivi, Montréal fut secouée de plusieurs scandales et remaniements. À la vue de tous, les Kindreds de la Coterie étaient maintenant des héros locaux, avec tous les avantages que ceci leur octroie. Ils mirent donc rapidement à profit cette situation pour rassembler autour d’eux les éléments qui leur permettraient à la fois de protéger leur ville, et de se protéger de celle-ci.

Drush’iel

L’être énigmatique s’évapora dans les fondations de l’église St-Peters de Ville Mont-Royal. Au fil des années, le Lancea Sanctum parvint à identifier les influences subtiles de sa présence laissés par l’être. Sa nature, toujours élusive, ne parvint jamais à être identifié, ou son influence éradiquée, mais grâce aux bonnes recherches de Raoul Sansregret et Jeannine Durocher, et à l’œil vif et avant-gardiste d’Eugène Brubaker, Drush’iel aura donc été confiné à sa prison ultime.

Roland Riopelle

Le règne de Riopelle se solda par un contre-échec populiste. Après avoir solidifiés leurs alliances et consolidés leurs ressources, la Coterie parvient à déchiffrer les textes perdus de McIntyre et, dans un grandiose coup d’éclat, organisa une exposition ouverte au Domaine de tous les textes du dernier siècle, et leur traduction et interprétation.

Plus particulièrement, l’intérêt public se concentra fortement sur les derniers textes avant le sommeil de McIntyre; ses interactions avec le chef de culte, Meyrhun; ses découvertes, inquiétudes, et promesses; et l’élaboration d’un plan de maître pour conserver le pouvoir lors de son sommeil en utilisant Meyrhun comme pierre angulaire.

Que Roland Riopelle ai choisit d’ignorer l’information dans ces volumes fût déjà bien mal reçu. Lorsque celui-ci tenta de réfuter l’authenticité de cette information, Diane Rothschild, dans une éclatante déclaration publique, se présenta comme celle qui consigna ces pensées dans les journaux du Seigneur, selon son serment et devoir envers John Montgomery McIntyre.

Roland Riopelle, depuis ce temps, est le Prince Déchu de Montréal, aux prises avec un implacable mouvement populaire de Néonates et Ancillae opposés à son règne.

Évangéline

Suivant le cataclysme, Évangéline, perçue comme une simple ombre d’une entité encore plus démoniaque qu’elle-même, est disparue. À l’opposé des autres Aînés qui périrent lors de l’assaut de Drushi’el, la Rôdeuse n’a tout simplement plus jamais donné trace de vie.
Certains Kindreds ont avancés la théorie que sa proximité à Drushi’el lorsqu’il se manifesta l’aurait détruite de façon si complète qu’aucun restant ne puisse être identifié; d’autres, qu’elle fût déportée dans quelconque Enfer Drushi’el provenait. D’autres, plus optimistes, pensent que comme O’Mallery, elle serait peut-être redevenue humaine, et aurait fuit Montréal.

Armand Brodeur

Dans les années qui suivent, Armand, qui a longuement vécu sous l’oppression silencieuse de son progéniteur, voit sa chance tourner et sa patience porter fruit. Avec la mort de son Sire et de Black Magdalene, il vient solidifier rapidement son emprise sur les forces constabulaires de Montréal. Accessoirement, il saisit une autre opportunité de choix : avec la mort d’Adrien O’Mallery, Armand parvient à subtiliser des permis octroyés à Praetor et à recruter une appréciable partie de sa force de travail, formant sa propre équipe de sécurité au service du Domaine (et surtout, des intérêts personnels d’Armand). Supportée par les informations qu’il peut obtenir des services policiers de Montréal, cette force devient rapidement une équipe d’élite, un scalpel précis avec une efficacité redoutable, plutôt que le bête instrument de frappe que Praetor devenait sous O’Mallery.

Sa relation (et dépendance) avec sa Coterie vient à s’effriter, mais il maintient des relations solides et cordiales, même s’il finit par se créer des tanières alternatives autour de Montréal pour étendre sa couverture et son temps de réponse.

Malgré un fort support populaire auprès des jeunes Kindreds, Armand ne deviendra jamais Shérif ou Constable de Montréal, étant plutôt relégué à un rôle secondaire. Ce même support mène Armand à offrir un support ouvert à la cause Carthienne s’opposant à Roland; une décision qui lui fut bien déchirante.

Chet « Elvis » West

Chet West demanda à son Pack se rester en ville quelques temps afin de mener à bien leur dernier coup. Lorsque le tout culmine en la révélation du Journal de McIntyre, Chet, bien supporté mais sans réelle reconnaissance au sein du Domaine, se voit visé pour des représailles sévères de la part de Riopelle.

Heureusement, grâce au patronage de la Coterie, Benedict, Wyatt et Shaman étaient fins prêt pour un départ précipité. Ils en profitèrent pour honorer la dernière requête de Black Magdalene, et recrutèrent Amanda, sa Childe, pour quitter avec eux. Et le tout aurait bien fonctionné, s’il n’avait été de la promesse de Chet envers Diane Rothschild de la prendre avec eux lorsqu’ils quitteront (voir Épilogue de Diane Rothschild).

Suivant un départ catastrophique, Chet retrouve la liberté de la route avec ses compagnons. Ils reprennent le circuit qui leur était devenu si familier de par le passé : New York State, les Carolines, Tennessee (surtout Tennessee!), les États du Sud et du Sud-Ouest; jusqu’au Mexique.
Toutefois, sans Drew, Valerie et le reste des aidants, Chet, clairement plus dur et plus intransigeant qu’auparavant, réalise que la camaraderie de la route se fait moins naturellement. Et le tout demeure relativement gérable lorsque deux ans suivant son départ, lors d’une froide nuit à Knoxville, Diane abandonne le Pack sans laisser de traces.

Est-ce la frustration de Chet qui l’aura mené à les quitter? Un autre Kindred? Un besoin de servir, à nouveau? Ils leur auront offert la plus grandiose des libertés, pourquoi voudrait-elle les larguer ainsi? C’est lors de ces moments que Chet commence à réaliser que bien que la vie sur la route était palpitante, son besoin de s’accomplir, lui, se retrouva de moins en moins assouvit.

Raoul Sansregret

Grâce à Raoul et ses collègues cultistes, le Maelstrom invoqué par Meyrhun n’a pu prendre racine dans l’âme des habitants de Ville Mont-Royal. Des milliers de gens furent épargnés un destin lugubre en tant que suppôt de Drushi’el. Fort de ce succès, le Lancea Sanctum fut officiellement reconnu par Riopelle, et a pu faire main basse sur le richissime quartier.
Raoul, ferme, sans remords, et en contrôle, assuma le rôle d’Évêque sous Eugène. Dans les années qui suivirent, il recrute ouvertement au sein du Domaine, incluant Tracks, qui deviendra son Paladin personnel.

Pour son service, Eugène lui offre avec sincérité un cadeau empoisonné : le contrôle de l’Église St-Peters, dans Ville-Mont-Royal. Ceci force Raoul à assumer un rôle hors de la vue des mortels auxquels il était habitué dans Centre-Sud. Bernard, toujours fidèle, travaille d’arrache-pied pour assurer d’être transféré à cette église, ce qui requiert d’emprunter l’expertise de Michel et d’Armand; à ce jour, Bernard est manquant, ayant brisé ses liens avec Raoul, et peut-être même souhaitant se venger de lui.

Au fil des années, Raoul se plait à administrer, avec Tracks, une justice exemplaire aux mortels affluents de Ville-Mont-Royal, ainsi qu’aux Kindreds mal avisés du Domaine. Toutefois Raoul, sur le coup fier d’avoir supporté l’ascension d’un Nosferatu au trône, se retrouve souvent déchiré entre sa loyauté envers Riopelle et les choix de sa Coterie.
Le tout atteint son paroxysme lorsque Riopelle, Prince Déchu, dans un geste aussi grandiose que controversé, nomme sans consultation Raoul comme Constable de Montréal.

Michel Tétreault

Fort de ses accomplissements, « Magic » Tétreault devient une figure galvanisante dans la scène sociale du Domaine. Il rallie aisément les plus jeunes à ses côtés grâce, entre autre, à son attitude inclusive envers le Nosferatu Conrad Detry. Grâce au scandale du Journal de McIntyre, il force une exode de masse hors des murs décrépis du Temple Franc-Mason vers un nouvel Élysée, un club exclusif bâtis à ses spécifications sur René-Lévesque, à deux pas des meilleures boîtes de nuit, du Centre Bell… et de la plus vaste variété de touristes, visiteurs et proies.

Ses intérêts financiers se tournent vers la production d’événements, devenant un partenaire silencieux au sein d’evenko, et aide à propulser plusieurs talents de choix par son patronage.

Mais le succès vient avec ses désavantages. Michel, éternellement jeune, beau, intouchable, et faisant fondre les gens sans problème, devient progressivement blasé de l’aise avec laquelle il obtient le succès. Sa Sire morte, son frère Tracks sorti de son ombre, et son Aînée et Grande-Sire Monica une déception douloureuse, Michel commence à prendre des risques inutiles, jusqu’à étreindre, un soir endiablé au New City Gas, une belle et fougueuse professionnelle côtoyée depuis de longs mois lors de ses sorties nocturnes.

Il devient tristement apparent aux yeux de plusieurs personnes proches de Michel qu’avec son incapacité à raviver sa grande passion des années 70, le Childe semble devenir de plus en plus semblables aux grandes figures précédentes de sa Lignée…

Diane Rothschild

Ayant fait une sortie publique remarquée en support de l’authenticité des journaux, et se révélant comme étant celle qui a consigné ses récits sur papier à la demande de McIntyre, Riopelle lança une Chasse officieuse sur la Khaibit. Félicien Hurtubise, fort de son savoir et de son support renouvelé envers elle et la Coterie, s’y opposa en concile privé, et offrit une multitude de ressources pour ceux-ci.

Diane provoqua le départ de Chet et de son Pack, avec raison. Les Nosferatus loyaux à Riopelle procéda à une attaque sournoise et mit feu au garage de Chet. Heureusement, le gros du travail avait déjà été fait plus loin dans l’Est, par le Pack.

Le soir du départ, le Pack, avec Chet, Amanda, et Diane, fut la cible d’une embuscade par les Lygos. Menés par Yitzahk Cohen, le petit convoi de vagabonds aurait bien pu être détruit s’il n’avait été de Diane, avec sa maitrise des ombres, qui parvint à prendre les Lygos de revers et foudroyer Yitzahk d’une attaque furtive.

La poursuite dura toute la nuit, jusqu’à ce que le Pack rebrousse chemin et, suivant le conseil de Diane, décide de prendre une chance vers la couronne nord. Envers et contre tous, Blackburn accepte de couvrir leur fuite, malgré son désir de courtiser la faveur du Domaine.

Deux ans plus tard, à la journée, Diane disparait dans l’état du Tennessee, sans explications. Tout au long de leur aventures, Diane n’aura jamais expliqué à son amoureux comment Blackburn a pu accepter d’assister des ennemis du Domaine.

Comments

ChrisMajor ChrisMajor

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.